Comment bien préparer les concours des écoles de commerce ?

Il n’est jamais trop tard pour étudier !

Le bac en poche, vous vous êtes tout de suite décidé à intégrer le monde du travail plutôt que d’emprunter le chemin des études universitaires ? Mais voilà, après trois ans de brillante carrière au sein de l’entreprise, vous aspirez à plus ? L’envie vous prend de vous remettre à étudier afin de décrocher un diplôme ? Sachez que vous pouvez à tout moment le faire. De plus, nombreuses possibilités s’offrent à vous en termes de financement de votre formation continue.

Choisir la formation idéale et la financer

Le choix de la formation est un vrai casse-tête chinois. Ainsi, avant d’opter pour telle ou telle branche, il est indispensable de réaliser un bilan de compétences. Notons que les frais afférents à celui-ci peuvent être pris en charge par le DIF. Mais encore, afin d’être sûr de faire le bon choix, faites le point sur vos réels besoins et attentes. En effet, ce sont ces paramètres qui vous aideront à déterminer le type de formation parfait pour vous. Si vous aspirez à une reconversion professionnelle, il est primordial d’effectuer une étude du marché de travail. Cette étape est incontournable, car elle vous permettra d’identifier les secteurs promis à un bel avenir. À ce sujet, notez que l’informatique, l’hôtellerie, le commerce ou encore l’ingéniorat sont parmi les domaines les plus prospères et en constant développement.

Question financement de la formation, différentes possibilités d’aide s’offrent à vous. L’État, les régions et même la société au sein de laquelle vous travaillez peuvent en effet vous soutenir financièrement afin que les frais de formation vous semblent moins faramineux. En outre, au sein des entreprises, il vous sera possible de recourir au Congé Individuel de Formation (CIF) ou de faire valoir vos droits à une formation professionnelle moyennant le Droit Individuel de Formation (DIF). Comme susmentionné, l’État peut aussi vous prêter main-forte en vous octroyant des subventions telle la Rémunération de Formation Pôle Emploi (RFPE). Concernant les régions, vous pouvez vous tourner vers les Missions locales ou encore les Conseils régionaux.

Bien préparer son concours d’entrée à la grande école

Le temps est le premier élément à considérer dans le cadre de la préparation de votre concours d’entrée dans la grande école de votre choix : commerce, ingéniorat… En effet, si vous ne savez pas organiser correctement votre temps, le reste ne pourra fonctionner. Ainsi, dressez un planning s’étalant sur une semaine voire sur un mois. Assurez-vous également de définir des objectifs précis et mesurables. D’autre part, restez zen et détendue, inutile de vous mettre la pression qui vous conduira assurément sur la voie du découragement. Et enfin, quand vous révisez, faites en sorte d’alterner les matières et permettez-vous de temps à autre quelques minutes de pause.

En outre, si au sein de l’entreprise dans laquelle vous travaillez, il y a un collègue qui a déjà entrepris le même parcours, n’hésitez pas à lui demander des conseils. Prenez également le temps d’assister aux différentes portes ouvertes et salons étudiants spécialement axés à la formation professionnelle. Vous pouvez, d’autre part, faire des recherches sur Internet qui regorge de nombreuses informations sur ce sujet.

Notez, en outre, que pour ce genre de concours, une bonne culture générale est un minimum requis, et ce, quelle que soit la filière choisie. Ainsi, pensez à développer davantage votre culture générale. Pour ce faire, plusieurs moyens se proposent à vous et Internet en est déjà un exemple.

Le plus important, c’est de toujours rester calme. Il est donc conseillé de faire le vide et de se détendre le jour précédant l’examen. Cela vous permettra de tenir le stress et la pression loin de vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>