Comment intégrer une école de commerce ?

D’innombrables étudiants émettent le souhait de rejoindre une école de commerce. Prestigieuse et pédagogique, elle offre des opportunités de carrière à ces candidats. Mais avant cette étape, ils seront soumis à une sélection drastique au moment de la candidature. Vue d’ensemble sur les différentes éventualités d’admission.

Sans nul doute, être diplômé d’une grande école de commerce présente de nombreux privilèges dans la vie estudiantine. À l’opposé de la vie universitaire en raison de son environnement et de ses méthodes d’apprentissage, elle permet aux candidats de baigner dans un cadre salutaire pour leur réussite. Reconnues pour leur homogénéité, les écoles de commerce élaborent, au fil des promotions, un véritable réseau d’anciens élèves. Mais bon, avant d’intégrer une Business School, il faut passer par l’étape de l’admission. À cet égard, moyennant un concours payant compris entre 100 et 300 euros, différentes manières s’offrent aux étudiants ou aux salariés déjà en poste pour intégrer une école de commerce.

Les admissions classiques

Malgré une fréquentation en net recul, les classes préparatoires aux grandes écoles sont tout de même un bon moyen pour être admis dans une école de commerce. En optant pour cette voie, c’est la garantie d’un succès immédiat. Le rythme de travail est soutenu, de l’ordre d’une cinquantaine d’heures par semaine. Au concours d’entrée, les candidats se frottent aux grandes disciplines de l’enseignement, à savoir les mathématiques, les langues, l’histoire, etc. Cette voie est la plus glorieuse de toutes. Au terme de deux années d’études, le candidat peut passer les deux concours (BCE et ECRICONE) d’admission aux grandes écoles.
Le bac en poche, les élèves les plus déterminés ont la possibilité de rejoindre les grandes écoles par le biais du programme CESEM. En dehors d’un rythme de travail moins intense que la solution précédente, le programme est davantage basé sur la pratique que la théorie. La période de stage est plus longue également sans oublier la possibilité pour les candidats d’effectuer une alternance en fonction des établissements. Le principal inconvénient de cette solution post-bac, c’est le prix. Il faut compter entre 6 500 et 10 000 euros pour les frais de scolarité. Le concours SÉSAME, PASS, ACCES, et TEAM sont les 4 options post-bac qui s’offrent aux candidats.

Admission alternative

L’admission post-bac et les classes préparatoires aux grandes écoles ne sont pas les seuls moyens pour intégrer une école de commerce. Les candidats ont la possibilité de l’intégrer au terme d’un bac+2 (Brevet Technicien Supérieur ou un Diplôme Universitaire de Technologie) ou bien d’un bac+3 à l’exemple d’une Licence. De nos jours, ils sont plus de 30 % à s’engager dans cette voie parallèle aux admissions classiques. Cette solution alternative permet aux candidats d’avoir une expérience extérieure et une ouverture d’esprit plus conséquente. À cet égard, le candidat doit passer le concours TREMPLIN et le concours PASSERELLE 1 et 2. Le premier de ces deux concours donne accès à la NEOMA Business School, à la KEDGE Business School et l’ICN Business School. Le deuxième concours est moins sélectif. En effet, il ouvre les portes aux élèves à 13 écoles dont, par exemple, celle de Burgondy School of Business, EDC Paris Business School, La Rochelle Business School, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>