Les monuments à visiter durant un voyage sur mesure en Ouzbékistan

 L’Asie Centrale renferme des richesses insoupçonnées, dont des destinations enchanteresses telles que l’Ouzbékistan. Ce pays possède un passé prestigieux. En effet, au fil des siècles, son territoire fut successivement dominé par de glorieux empires, dont les Mongols, les Arabes, les Perses, les Grecs et les Turcs.

Certaines sociétés ont érigé dans cette contrée une multitude de constructions épatantes illustrant leur savoir-faire en matière d’architecture. Plusieurs de ces patrimoines historiques sont encore debout et font le bonheur des touristes qui séjournent dans cette destination.

L’impressionnant mausolée samanides

Boukhara est une cité à découvrir lors d’un périple en Ouzbékistan. Cette localité compte quelques sites épatants méritant une visite, dont le mausolée des samanides. La construction de ce dernier résulte de la requête du prince ïsamani d’Ismaîl Samani aux alentours de l’an 900. Ce monument représente le savoir-faire islamique en matière d’architecture funéraire.

D’ailleurs, il fait partie des plus anciens édifices musulmans au monde. Cette structure est de forme carrée. Elle est surmontée d’une coupole. Les briques de ce patrimoine historique ont été exploitées de manière ingénieuse. Elles sont, en effet, posées en épis, en biais, à plat, en coin, en bout et en quinconce. Cela entraine une profusion de motifs géométriques. Par ailleurs, le symbole zoroastrien de l’éternité est visible au-dessus de la porte de cette tombe. Il s’agit d’un cercle placé à l’intérieur d’un carré.

La fascinante mosquée Bibi-Khanym

La mosquée Bibi-Khanym est une attraction touristique qui mérite une visite lors d’un voyage sur mesure en Ouzbékistan.  Elle est localisée dans la ville de Samarcande. Ce monument fascinant fut érigé par ordre de l’empereur Tamerlan après une campagne dans le nord de l’Inde. Ce monarque voulait que la capitale possède un lieu de culte pouvant rivaliser de beauté avec les plus somptueux édifices de la région.

Sa construction démarre en l’an 1399. Des architectes et des artisans en provenance de tout l’empire ont participé aux chantiers. Après que son érection fut terminée, en l’an 1404, ce site islamique comprenait 2 portails colossaux qui s’élèvent à une hauteur de 40 m ainsi que 4  minarets gigantesques. La façade de ce bâtiment religieux comporte un iwan d’une hauteur d’environ 35 m. Elle est également parée de carreaux de céramique qui forment divers motifs géométriques et des versets du coran.

La citadelle Arc, un beau monument à visiter

 La visite de la citadelle Arc s’impose comme une évidence lors d’un périple en Ouzbékistan. Cette construction, de par sa grande valeur historique, enchantera les amateurs de vestiges culturels voyageant en Ouzbékistan. Elle est située sur la place de Régistan et est le plus vieux bâtiment de Boukhara. Pour la petite histoire, tout a commencé au Ve siècle avant notre ère.

C’est à cette époque que Siyovouch, le fils du souverain de la Perse rejoint l’Asie Centrale à la suite d’une discorde avec son père. Ce prince épousa alors la fille du monarque de Samarcande. Le jeune couple part alors s’installer sur l’emplacement de l’actuelle ville de Boukhara. Il y édifia la citadelle Arc. Celle-ci fut détruite en 1920, mais ses ruines y sont encore visibles.

Quand partir en Ouzbékistan ?

Avant de prendre son envol pour visiter ce pays, il serait plus judicieux de choisir la bonne période. Pour le cas de l’Ouzbékistan, le climat est continental. De ce fait et de manière générale, le printemps et l’automne sont les meilleures saisons pour partir découvrir le pays. Lors de ses périodes, les routards auront la chance d’admirer les paysages fleuris.

Par contre, il n’est pas conseillé d’y passer l’hiver en raison de sa rigueur. L’été, il promet la canicule avec des températures allant jusqu’ à plus de 40°. Il est à savoir que le climat en Ouzbékistan varie selon sa région que ce soit dans une région montagneuse ou désertique. Le mois de mai et juin sont très propices à la découverte du pays ainsi qu’en octobre et novembre.

Quoi faire en Ouzbékistan à part les visites des monuments ?

Plusieurs évènements sont attendus en Ouzbékistan. Il n’y a pas seulement que les visites des musées ou temples pour profiter pleinement de son séjour. Plusieurs festivités peuvent coïncider avec votre passage dans ce bel pays selon la période choisie. En Mars, il y a la fête bien nommée « Norouz » fête du printemps (ancien nouvel an).

Pour le moi de Mai, la fête de la Victoire et le festival « silk and Spices » qui se déroule à Boukhara. Le mois de Juin, ils célèbrent la fin du Ramadan « Hait ». La fête du sacrifice se passe le mois d’août, il appelle ça « Qurban Hait »  Le jour de l’indépendance est fêtée le mois de septembre  «Mustakilliq Kuni ».  Le « Pakhta-Bairam » qui signifie fête des moissons se déroule le mois de novembre et à la fin, le mois de décembre,  le jour de la Constitution.

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Voyage. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>