Métier de conducteur de bus : emploi, formation, salaire

Le conducteur de bus a pour vocation la conduite de personnes, en toute sécurité, selon un itinéraire planifié à l’avance. Il travaille selon des horaires irréguliers et peut être affecté aussi bien en ville qu’à la campagne, voire même en montagne. Cette profession offre beaucoup d’autonomie mais demande, malgré son caractère solitaire, un excellent contact avec les gens.

Rôles et missions du conducteur de bus

Le conducteur de bus ne se limite pas à la simple conduite de son véhicule. Il doit dans un premier temps établir sa feuille de route afin d’être parfaitement à même de définir les itinéraires prévus. Puis, lorsqu’il récupère son bus à l’entrepôt, sa mission sera de vérifier que son véhicule réponde en tous points aux normes de sécurité et que tout soit, globalement, parfaitement en ordre. Son rôle social est évident puisque c’est lui qui aura la responsabilité, tout au long de sa journée, d’accueillir les voyageurs et, suivant les cas, de les encaisser. Il devra également être capable de conseiller ces derniers, de les informer sur le plan des horaires et la nature du trafic ainsi que des différentes destinations possibles. Son cheval de bataille restera la sécurité et le respect rigoureux des règles de circulation afin d’amener ses passagers à bon port.

Les qualités requises pour devenir conducteur de bus

Une grande faculté de concentration est incontournable pour quiconque désire exercer cette profession. Le conducteur de bus doit de plus avoir en permanence un grand sens des responsabilités et rester en tout temps extrêmement vigilant. Sa présentation est irréprochable et sa disponibilité pour les voyageurs permet de mettre ces derniers parfaitement à l’aise. Un grand sens des contacts humains est par conséquent indispensable. Il doit savoir faire preuve de diplomatie dans toutes les situations et bien entendu de courtoisie.

 

Un intérêt pour la technologie et la mécanique lui assureront d’être à même de faire face aux petits tracas quotidiens qui ne manqueront pas de se présenter, comme des pannes diverses ou des imprévus. Le sens de l’anticipation et une bonne gestion du stress sont de plus parfaitement indispensables. Il faut en outre être conscient que les conditions de travail peuvent être parfois difficiles suivant la nature du contexte (accidents, déviations, quartiers sensibles, etc.). Cette profession est ouverte aussi bien aux femmes qu’aux hommes. De manière générale, le conducteur de bus doit jouir d’une bonne santé.

Formation et salaire

Pour devenir conducteur de bus, il est nécessaire en préambule de posséder le permis de catégorie D. Ce dernier ne peut être obtenu qu’à partir de 21 ans. Son obtention consiste en différents stages d’une durée de plusieurs semaines. Ensuite, il faut avoir suivi la FIMO, qui est la formation minimale obligatoire et qui se déroule sur 140 heures. Un CAP dans le secteur du transport, à la base, est une excellente carte de visite pour être par la suite embauché. Le salaire démarre en général au SMIC pour la personne qui débute et peut aller, à l’heure actuelle, jusqu’à 1750 euros par mois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>