La téléassistance pour personne âgée, comment ça marche ?

Procédé simple et efficace, la téléassistance, aussi appelée téléalarme, permet à de nombreuses personnes âgées isolées ou handicapés (près de 500 000 en France actuellement) de bénéficier d’une aide médicale et d’un soutien rapide, en cas d’urgence.

La téléassistance qu’est-ce que c’est concrètement ?

Aussi simple à installer qu’à utiliser, la téléassistance consiste en un dispositif d’alarme léger, à porter en bracelet, relié à un boîtier fixe, lui-même raccordé à la prise téléphonique. Ce système permet d’entrer en contact 24h/24 et 7j/7 avec un service d’urgence à distance, jusqu’à 100 mètres autour de son domicile. Une fois l’alarme déclenchée, le service d’urgence vous rappelle immédiatement sur votre téléphone afin de connaître les raisons de votre appel et de vous apporter le secours requis. Si, en revanche, vous êtes dans l’incapacité de répondre, les membres de votre réseau de solidarité sont contactés pour se rendre compte sur place de votre situation. Et si aucun d’entre eux n’est disponible, le service d’urgence fait alors appel au SAMU ou aux pompiers.
 

Une intervention immédiate et un soutien affectif

La téléassistance, si elle est avant tout un service à utiliser en cas d’urgence médicale type chute, crise d’angoisse, risque cardiaque imminent, peut également servir de soutien affectif.
En effet, les personnes isolées et fragilisées, en plus des risques domestiques quotidiens, doivent souvent faire face à un sentiment de solitude, d’abandon qu’il est difficile de surmonter.Dans ce cas, l’appel au service d’urgence peut être simplement l’occasion d’une discussion, d’un échange avec une autre personne. Il ne faut jamais négliger l’importance du bien-être psychologique et affectif chez les personnes isolées.
 

Une aide non-adaptée à toutes les situations

Pour beaucoup de membres de l’entourage direct d’une personne isolée, le service de télésurveillance est un moyen de se rassurer sur la situation d’un proche. Toutefois, il est parfois difficile de faire accepter à une personne âgée un changement dans son quotidien ou une aide extérieure. L’installation du dispositif doit donc être une décision prise avec la personne concernée, pour que cette dernière l’utilise vraiment. De plus, ce système n’est pas adapté à certains types de situations. Dans le cas des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, il y a de grands risques pour que la téléassistance classique ne soit pas efficace (oubli du bracelet, appels non désirés…). Pour ce type de situations, un détecteur de chute ou un système de géolocalisation est à privilégier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>